Les vacances

Enfin ! Après cinq semaines à plus de 60/70 heures par semaine, les vacances sont là ! Les derniers jours de consultation ont été assez bizarres. De mon côté, je me sentais quasiment parti, désirant seulement expédier les affaires courantes, par contre, les patients, eux, voulaient que je règle tous leurs problèmes avant mon départ.

C’est typique de la dyssymétrie permanente qui existe entre médecin et patients. Pour le médecin, les cas se répètent et se ressemblent, pour le malade, c’est une histoire unique et importante. Il faut toujours que je fasse attention à cette réalité pour éviter de traiter par-dessus la jambe ce que je considère être de la routine.

Je me rappelle une discussion avec des cancérologues. Des cancers, ils en « bouffaient » toute la journée, pour le médecin généraliste, ce ne sont que quelques cas par an et pour le patient, c’est SON cancer.

Là, je pars m’aérer les méninges à la montagne.

Adieu la routine et les « cas » !

Laisser un commentaire