Hôtel de la lune oisive

Il y avait longtemps que je n’avais pas lu quelque chose d’aussi bien. L’art de la nouvelle dans toute sa subtilité. Comment William Trevor fait-il pour créer un univers en quelques pages ? Comment peut-il percevoir avec tant d’acuité notre humanité avec ses qualités et ses défauts ?

Et pour aller rire un bon coup, allez voir Joyeuses Funérailles. Mais en VO seulement. Ce doit être beaucoup moins drôle sans l’accent british. L’histoire de funérailles catastrophiques, une machine à gags bien huilée qui vous entraîne irrésistiblement.

2 pensées sur “Hôtel de la lune oisive”

  1. bonjour, j’ai l’impression que vous lisez beaucoup…
    quelques titres à nous conseiller autres que celui ci???
    merci!!!
    j’aime m’arrêter sur votre blog, toujours sympathique…

  2. En effet, je lis beaucoup, beaucoup. Au moins deux bouquins par semaine, une dizaine de revues, le journal local, quelques BD, et tous les emails et blogs.

    En ce moment, je lis le dernier John Irving qui est un pavé monstrueux.

    Je n’ai envie de parler sur ce blog que des bouquins qui m’ont vraiment plu.

    Merci pour vos compliments.

Laisser un commentaire