Le Canada contre l’Avandia

Les Canadiens commencent à réagir au scandale Avandia. D’habitude les instances françaises mettent deux ans avant de prendre ce genre de décision (qui me semble insuffisante).

Cette histoire me touche particulièrement. En effet, nous ne donnons pas des médicaments aux diabétiques pour faire baisser leur « sucre » dans le sang, mais pour éviter les complications du diabète et en particulier les complications cardiovasculaires. Comment expliquer à un patient que le médicament provoquait ce que l’on voulait éviter ? Comment lui expliquer que les études ne sont JAMAIS faites correctement pour des raisons financières ?

3 pensées sur “Le Canada contre l’Avandia”

  1. d’accord docteur V
    c’est injuste, c’est hallucinant cette inconscience professionnelle.
    il ne s’agit pas de barils de lessive, il s’agit de la vie, de la santé et de la confiance des malades. Pour d’autres, il ne s’agit que de fric…
    Merci de nous ouvrir les yeux…

  2. Peut-etre expliquer que chacun tuire la couverture à soi, et lui PERMETTRE de choisir lui-meme le risque auquel il « préfère » s’exposer au lieu de décider (agir en paternaliste )parce que le médecin « sait ».
    En clair: rendre la responsabilité à tout un chacun.

Laisser un commentaire