Touche pas à ma prostate

Contre le dépistage du cancer de la prostate.

7 pensées sur “Touche pas à ma prostate”

  1. Pas du tout. Ces campagnes de dépistage du cancer de la prostate organisées par les urologues et financées par les labos sont un des scandales de notre système de santé.

  2. C’est un peu compliqué à expliquer. Il suffit de cliquer sur l’image et d’écouter les explications de Dominique Dupagne.

  3. Enfin des medecins qui osent le dire.
    j’ai été la victime de ces urologues plus intérressés par leurs tiroirs caisse que la véritable santé de leur patient.
    Après un dosage de Psa un peu élévé,l’urologue m’a dit vite biopsie de la prostate à le voir j’avais déja le cancer, il ne fallait pas tarder et l’a on devient inquiet..Puis viendra le jour de la biopsie..très douloureuseet dans des conditions d’hygiène douteuse..deux jours plus tard très forte fièvre avec la sensation d’avoir une betterave dans le derrière..hospitalisation d’urgence dans une autre clinique..L’urologue en question n’a mème pas daigné répondre à mes appels..résultat infection de la prostate suite de la biospsie Deux semaines d’hospitalisation sous perfusions anti biotiques..et aucune trace de cancer dans les biopsie confirmé par IRM une facture de plus de 7000€ pour la secu.La clinique ou a eu lieu les biopsie n’a pas daigné rpondre à mon courrier recommandé BRAVO LES UROLOGUES.COMBIEN DE VICTIME DANS MON CAS PAR AN QUI VIVE DANS LA PEUR A CAUSE DE CES MEDECINS PEU SCRUPULEUX

  4. Au fait, comment le médecin « traitant » décide du spécialiste auquel il vous adresse ? et d’ailleurs en même temps, de l’établissement où vous subirez un examen invasif. J’ai constaté qu’il n’indiquait jamais l’hôpital public.

    1. Bonsoir Aredius,
      Il est difficile de travailler avec l’hôpital : difficile de joindre les médecins, de savoir qui va s’en occuper, très peu de communication avec le médecin généraliste. Notre carnet d’adresse de généraliste est basé sur des rencontres, des amitiés, des relations parfois anciennes et quelque fois sur nos propres expériences en tant que patient.
      Urologue d’hôpital ou de clinique, ils sont tous sur le même moule. Obsédés par le PSA !!

Laisser un commentaire