Pratique pour les voyageurs, la carte européenne d’assurance maladie CEAM est une forme de carte d’assurance qui atteste vos droits à la prise en charge de vos soins en Europe. Vous allez séjourner dans l’un des pays de l’Espace Economique Européenne ? La carte CEAM vous sera bien utile en cas d’hospitalisation ou de soins médicaux. Découvrez quels usages, vous pourrez en faire et quels sont ses avantages.

La carte européenne d’assurance maladie : utilités

carte 2La possession d’une carte européenne d’assurance maladie vous permet de couvrir tous vos frais médicaux et d’avoir les prises en charge nécessaires selon les conditions législatives en vigueur du pays d’accueil. Vous bénéficierez des soins locaux et pourrez donc être soigné sans avoir à rentrer aux pays. Cela est valable durant tout votre séjour. Le remboursement se fait sur présentation de la facture auprès de l’organisme de Sécurité sociale du pays.

Les conditions d’obtention de la carte européenne d’assurance maladie

assurance carteLa carte d’assurance maladie est délivrée par la caisse d’assurance maladie. Vous pourrez l’obtenir gratuitement après avoir adressé votre demande à cette instance. Valable pour deux ans, elle est individuelle et nominative. Cela veut dire qu’elle ne couvre pas les membres de votre famille. Pour l’obtenir dans les temps, faites votre demande deux semaines avant votre départ. Sinon vous pourrez aussi exiger un certificat provisoire pour le remplacer. Dans ce cas, elle n’est valable que durant trois mois.

Les limites de la carte européenne d’assurance maladie CEAM

La carte CEAM peut réellement vous dépanner en cas de problème de santé. Par contre, elle présente quelques limites. En outre, les remboursements sont limités par les barèmes appliqués par la Sécurité sociale du pays. Le soin doit se faire impérativement dans un établissement médical public, auquel cas vous ne serez pas couvert. Par ailleurs, les frais de rapatriement ne sont pas couverts par la CEAM.