L’urticaire solaire est une affection courante de la peau, déclenchée par une longue exposition au soleil. Inesthétique, elle est également à l’origine de sensations de démangeaisons sur l’ensemble des zones concernées.

Comment reconnaît-on l’urticaire solaire?

Les manifestations de l’urticaire solaire sont faciles à reconnaître. Lorsqu’elle se déclenche, cette affection de la peau provoque l’apparition de papules ovales de couleur rouge sur la peau. Selon les cas, ces papules peuvent néanmoins être de couleur chair ou blanche. Outre leurs aspects visuels pas très flatteurs, les papules sont à l’origine d’importantes démangeaisons. De manière générale, ces deux principales manifestations de l’urticaire solaire apparaissent quelques dizaines de minutes seulement, après l’exposition au soleil. Par ailleurs, chez certaines personnes souffrant de cette affection, un état de fatigue ainsi qu’une baisse importante de la tension artérielle peuvent également être constatés. Cette affection de la peau peut aussi provoquer des nausées et des maux de tête.

Comment soulager les inconforts?

Les plaques et la sensation de démangeaisons causées par l’urticaire solaire disparaissent généralement d’elles-mêmes, au bout de deux heures environ. Entre temps, il faudra bien sûr se mettre bien à l’abri du soleil. Par ailleurs, pour soulager les inconforts, il est vivement recommandé de prendre une douche tiède. L’application d’une crème spécifique permet en outre d’apaiser les sensations de démangeaisons. Attention, quel que soit le niveau d’inconfort, il est déconseillé de gratter les papules. Ceci pourrait créer des lésions sur la peau. Enfin, si les manifestations sont particulièrement sévères, la prise d’un traitement antihistaminique peut être envisagée. L’adoption de ce type de traitement, qui vise à arrêter la réaction excessive du système de défense de l’organisme, doit uniquement se faire, sur recommandation d’un professionnel de santé.

Les symptômes apparaissent et pourtant vous ne vous êtes pas exposés au soleil?

Oui c’est possible. Il faut savoir que l’urticaire est provoquée par une réaction allergique de l’organisme. Elle est dite solaire, lorsque le soleil est l’élément déclencheur. Mais, notez qu’elle peut également être déclenchée par de nombreux autres éléments comme le stress, un traumatisme physique ou des irritations cutanées ayant pour origine, le latex et certains produits cosmétiques par exemple. La prise de certains types de médicaments comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antibiotiques peuvent également déclencher les mêmes manifestations. Par ailleurs, l’urticaire peut être considérée comme un symptôme d’une allergie aux moisissures par exemple, aux pollens ou éventuellement, aux poils d’animaux. L’urticaire est une affection à tendance récidivante. Pour une personne en ayant déjà souffert, le risque de revoir les symptômes au prochain contact ou exposition avec le facteur déclenchant est donc important.
Attention, il arrive que l’urticaire allergique soit accompagnée de manifestation très sévère comme une oppression thoracique ou des difficultés respiratoires. Dans ce cas, il est conseillé de se rendre à l’hôpital le plus proche.