De nos jours, et avec la pollution environnementale qui sévit le monde moderne, de plus en plus de maladies de la peau apparaissent. Nombreuses sont les victimes, mais il faut savoir différencier les problèmes de peau qui sont pathologiques et qui sont juste physiologiques. La couperose et la rosacée sont deux types problèmes qu’on peut apercevoir sur une peau. Que sont-elles au juste et comment les traiter ?

Spécificités de la couperose

La couperose, c’est cette trace de rougeur qu’on a sur la joue et qui est fréquente chez les personnes âgées. Cependant, il ne faut pas se tromper. La couperose ne concerne pas seulement les personnes d’un certain âge. Elle peut aussi toucher des jeunes qui ont la peau sensible. La couperose apparait en effet, chez une personne qui a une grande sensibilité au niveau de la peau du visage. La rougeur se forme dans ce cas, dès lors qu’il y a une agression due à l’environnement extérieur de la personne. Cette dernière va alors, ressentir une légère brûlure au niveau de sa joue, mais les picotements peuvent aussi atteindre le menton et le nez. C’est ce phénomène qui caractérise la couperose et il peut être perceptible dès le plus jeune âge. Mais avec le temps, le cas va s’aggraver. Les télanglectasies au niveau du visage, qui sont des petits vaisseaux sanguins, vont se dilater et faire apparaitre de plus en plus les rougeurs. Si tel est le cas, la couperose devient permanente et peut devenir gênante, esthétiquement parlant. Pour réduire ces marques qui sont surtout propres aux personnes à la peau claire, il faut éviter de trop consommer des aliments épicés. Le tabac et l’alcool favorisent également son apparition tout comme une trop grande exposition à la lumière solaire. Il faut aussi éviter les aliments particulièrement chauds et atténuer le stress. Pour ce qui est du soin, seul un médecin peut traiter cette maladie. Il usera de la technique de l’électrocoagulation laser dans ce cas, pour faire disparaitre les vaisseaux qui se dilatent. Dans tous les cas, vous pouvez aussi atténuer la rougeur et les picotements en ayant l’habitude d’hydrater votre peau.

Caractéristiques et soins de la rosacée

La rosacée est une autre maladie de la peau qui attaque surtout la zone faciale. Elle se caractérise par une inflammation des vaisseaux au niveau du visage, qui peut être permanente. Les médecins n’ont pas encore trouvé la vraie raison de l’apparition de la rosacée, mais ce qui est sûre, c’est qu’elle est due à la détérioration des vaisseaux sanguins au niveau du visage. Généralement, un jeune adulte de 25 ans peut être touché par cette maladie. Elle se formera alors, sous 4 phases différentes. En premier lieu, on a des flushes qui apparaissent sur la zone du nez et des pommettes. Ces marques de rougeurs peuvent être intenses et s’accompagner de picotements assez douloureux. Ensuite, on verra la rougeur qui va s’installer de manière permanente sur la peau. On percevra aussi dans la seconde phase, les vaisseaux qui se dilatent. Il s’agira d’un cas d’érythrose. Dès lors que la dilatation des vaisseaux se perçoit et atteint la joue, il s’agira d’un véritable cas de couperose. À la troisième phase, on verra des boutons qui vont apparaitre sur les rougeurs. La couperose se transformera alors en rosacée. À la fin, la peau va devenir épaisse et les parties atteintes vont se déformer. On aura des œdèmes qui vont apparaitre et rester sur la peau de manière permanente. Cette phase apparait surtout quand la personne prend de l’âge. Pour traiter cette maladie, il est préférable de passer par la case dermatologue qui adaptera des traitements en fonction. Il peut aussi passer par le soin à l’électrocoagulation et vous faire prendre des anti-inflammatoires.