Contrairement à ce que l’on pense, les personnes dépressives peuvent être sujettes à des traitements adaptés. Cependant, la dépression est une maladie qui ne peut être soignée seul, vous devez passer par un médecin spécialiste pour pouvoir la soigner. Voici les différents types de traitements qui peuvent être utilisés par un professionnel de la santé en cas de dépression.

La psychothérapie et les soins par des antidépresseurs

La dépression est un problème qui est surtout liée à la psychologie. Il est donc, important que les personnes dépressives passent par la consultation d’un psychothérapeute. Ce type de traitement est efficace si le cas de dépression est catégorisé de léger, mais doit s’accompagner d’autres types de traitement si le cas est considéré comme sévère. Durant la consultation, le médecin va soulever et traiter psychologiquement les problèmes liés aux émotions, mais aussi, aux relations qui auraient pu déclencher la dépression du patient. Si tel est le cas, il est possible que le médecin face aussi appel aux familles du patient pour assister aux thérapies et ainsi, faciliter le traitement. Si la dépression est de type sévère, il est possible que les soins s’accompagnent d’un traitement avec un médicament qu’on appelle antidépresseur. Ce type de médicament a pour rôle de corriger les dysfonctionnements biochimiques chez le patient et de les réguler. Pour ce faire, il va améliorer le transport de neurotransmetteur au niveau du système nerveux. De ce fait, on peut catégoriser ce type de médicament en 4 formes. Il y a les médicaments tricycliques, les ISRS ou inhibiteurs spécifiques de recapture de sérotonine, l’IMAO qui est un inhibiteur de monoamine-oxydase et enfin, les antidépresseurs de la nouvelle génération.

Le traitement par électrochoc et l’hospitalisation

Le traitement par électrochoc est une autre forme de traitement de la dépression. Malgré que ce type de soin ait été très controversé auparavant, il a été amélioré et donne des résultats particulièrement probants de nos jours. Ce traitement permet d’envoyer une décharge électrique au niveau de la partie frontale du cerveau du malade. Il permet de soigner les dépressifs très avancés et qui sont sujets à des délires fréquents. Dans ce cas, les antidépresseurs ne sont plus conseillés. Pour les cas les plus sévères qui sont difficiles à traiter et qui demandent un suivi permanent, il est possible d’interner le malade dans un hôpital. C’est le cas si la personne est sujette à des tentatives de suicide. Il sera alors hospitalisé et traité selon le niveau d’aggravation de la maladie. La durée de l’internat peut aussi dépendre de son comportement et de l’évolution de la dépression.