Dans certains pays, l’eau est une ressource rare. Dans d’autres, elle est abondante. Dans tous les cas, avec le réchauffement climatique, il est plus qu’impératif de mieux gérer cette ressource ô combien nécessaire à la vie sur la planète.

La qualité de l’eau

Il s’agit de la qualité de l’eau du robinet. Elle est régulièrement contrôlée par les autorités françaises, car elle est l’un des piliers de la sécurité sanitaire. Ce suivi sanitaire porte sur plusieurs aspects de l’eau du robinet : sa qualité microbiologique, la présence de nitrates, les traces de pesticides, sa qualité radiologique (c’est-à-dire, le niveau de radioactivité présenté), les traces de plomb, les substances émergentes. Le suivi sanitaire de l’eau est confié aux Agences régionales de santé. Le contrôle se fait par commune.

La consommation de l’eau

Le prix de l’eau permet de calculer ce que vous coûte votre consommation d’eau. Il est donc essentiel de le connaître, car il a des répercussions sur vos dépenses. Qu’en est-il de cette consommation ? En 2016-2017, une famille de quatre personnes consommait en France 150 000 litres d’eau en moyenne. Rapportée à la journée, cette consommation revient à 410 litres d’eau quotidienne. Aux consommations domestiques, il convient d’ajouter la consommation de l’eau par le secteur industriel et celle par le secteur agricole. L’eau potable qui n’est pas consommée revient dans le milieu aquatique ou s’évapore.

Les ressources aquatiques

Sans pluie, il n’y aura pas d’eau sur terre. C’est l’eau de pluie qui remplit les réserves naturelles d’eau. Ces réserves se trouvent pour certaines sur le sol et pour d’autres en sous-sol. Les réserves qui se situent sur le sol constituent les cours d’eau (fleuves, rivières, lacs…). Celles qui sont localisées sous le sol forment les nappes phréatiques. C’est dans ces réserves que l’on puise l’eau qui sera traitée afin de la rendre potable.

L’assainissement des eaux usées

Cette opération permet d’éviter la pollution des milieux aquatiques. Les politiques et les opérations d’assainissement sont une des nombreuses missions affectées aux Agences de l’eau. La nécessité de cet assainissement a conduit à la création des stations d’épuration des eaux usées. Dans un processus d’assainissement des eaux usées, il convient de distinguer plusieurs étapes : la collecte (eau usée domestique et eau usée industrielle), l’épuration (c’est le traitement), le déversement de l’eau traité (donc qui n’est plus polluée) dans le milieu naturel, la gestion des eaux pluviales.

Le service public

L’eau potable est distribuée aux consommateurs tandis que l’eau usée est collectée et traitée. C’est la commune ou le regroupement intercommunal qui est en charge de la gestion de l’eau. En clair, la commune assure le service public de l’eau et de l’assainissement sur tout le territoire français. Cette mission relève du service public industriel et commercial (SPIC).