Le monde a plus qu’évolué, aujourd’hui, il est presque impossible de pouvoir tranquillement prendre son déjeuner de peur d’arriver en retard au travail. Avec l’apparition des plats tout fait et tout préparé, le dilemme semblait enfin disparu, cependant, il s’est avéré qu’aujourd’hui, la majorité de la nourriture consommée par l’Homme serait du poison.

Les « aliments poisons » sont de plus en plus décriés par les consommateurs. Fausse déclaration des ingrédients, utilisation de produits prohibés …, le phénomène est à présent présent dans le monde entier.

Le plus accusé : le sucre

Le sucre joue un rôle primordial dans le système immunitaire, mais comme toute chose, trop de sucre peut entrainer des maladies dont la plus connu est le diabète. Aujourd’hui, le sucre se trouve être le premier accusé par les consommateurs, en effet, des enquêtes auraient montrés que plusieurs marques de produits mentiraient dans les déclarations des ingrédients. Par exemple, plusieurs consommateurs se sont déjà plaints du fait que dans un cacao en poudre, on retrouvait plus de sucre que de cacao, dans les ketchups, on retrouve une quantité non négligeable de sucre non déclaré sur l’étiquette du produit. Il en est de même de l’utilisation de l’aspartame, produit interdit dans plusieurs pays, mais que beaucoup de compagnies utilisent encore pour « sucrer » leur produit light ou zéro.

Les « ultratransformés », les plus cancérigènes

Plusieurs aliments industriels ont été accusé comme favorisant le cancer. De la boite de conserve jusqu’aux yaourt pour bébé, l’industrie de l’alimentation n’a jamais connu une telle baisse de confiance. Parlons spécialement de yaourt, aujourd’hui, les consommateurs se sentent comme bernés. En effet, depuis toujours, l’utilisation d’additifs alimentaire dans le yaourt a été prohibé par la loi. Mais cette interdiction n’a pas été efficace. Avec l’apparition des yaourts aux fruits et de yaourt multi énergisantes, les producteurs ont facilement trouvé une parade pour contourner la loi. Il leur a suffit d’ingérer la substance interdite dans les fruits pour que les contrôleurs n’y voient que du feu. Il en est de même pour la viande. De récente enquête ont rapporté que certains producteurs injectaient du fer dans la viande pour que celle-ci paraisse plus rouge. Mais cette quantité excessive de fer peut facilement favoriser le cancer chez la femme notamment au niveau du sein.