On dit souvent qu’une fête sans alcool n’est pas une fête et qu’il faut être ivre pour être heureux. Or, l’alcool est une substance qui peut nous rendre complètement dépendant sans même qu’on puisse nous en rendre compte. Voici quelques signes avant-coureurs de la dépendance à l’alcool.

Quand on boit sans savoir s’arrêter

À partir du moment où un ou deux verres d’alcool commencent à ne plus nous suffire, nous devons penser à vous remettre en question. Cela peut déjà être considéré comme un symptôme d’alcoolisme. Être alcoolique c’est boire à chaque fois jusqu’à ce qu’on tombe complètement ivre.

Quand on ne peut pas se passer de boire dans une journée

Pendant toute une journée, on n’a pas touché à l’alcool et on devient vitre très irritable. Mais, ce caractère désagréable disparaît aussi vite que l’éclair dès qu’on a bu, ne serait-ce qu’une toute petite goutte. On est alors sur le point d’être dépendant.

Quand on a envie de boire dès le matin

Lorsqu’on ressent une envie forte de boire de l’alcool dès qu’on se réveille il faut savoir que notre corps est déjà en train de réclamer sa dose. Ce qui veut dire qu’on est déjà sur la route de la dépendance. Peut-être même qu’on est déjà arrivée au point où il nous sera très difficile de retrouver le chemin du retour.

Quand on ressent certains symptômes de servage

Tremblements, irritabilité, insomnie ou encore transpiration excessive sont des signes de servage lorsque vous ne buvez pas. Ces manifestations indiquent entre autres que notre corps est en état de manque.

 

Quand l’alcool passe avant tous

Lorsqu’on devient une personne dépendante, l’alcool peut devenir notre principal centre d’intérêt. On oublie tous nos devoirs et obligations. On fait même passer notre envie de boire avant la famille et le travail. Parfois même, on boit en secret pour satisfaire nos envies. Dans ce genre de situation, on est déjà partisan des esclaves de l’alcool.
Boire pour le plaisir c’est bien, mais boire pour le besoin c’est mal. Avant de trinquer, il vaut mieux réfléchir à deux fois.