700 000, c’est le nombre de personnes qui meurent chaque année à cause des bactéries résistantes. Les chercheurs américains ont récemment trouvé une solution qui évitera autant de décès. Le Teixobactin est annoncé comme un médicament qui éliminera les souches bactériennes les plus coriaces.

Le Teixobactin est efficace contre les bactéries résistantes

Les chercheurs américains ont isolé une molécule qui permettrait de tuer les bactéries les plus résistantes qui soient. Baptisé Teixobactin, ce puissant médicament devrait venir à bout des différentes souches dangereuses qui résistent aux traitements actuellement disponibles. Il permet notamment d’éliminer le Clostridium, l’agent pathogène responsable des diarrhées. C’est aussi un traitement efficace contre l’intoxication alimentaire sévère ou la septicémie. Sachez que d’ici 2050, les bactéries résistantes vont encore faire plus de 10 millions de morts.

Cet antibiotique a été le premier d’une série

Afin de parvenir à ce résultat, les chercheurs ont cultivé des bactéries. Les travaux des scientifiques étaient basés sur la culture de plusieurs bactéries. 25 des espèces les plus coriaces ont été élevées en laboratoire. Ces dangereux agents pathogènes ont été utilisés comme des cibles pour différents antibiotiques. L’issue de cette expérience est limpide : le Teixobactin parvient à éliminer toutes les bactéries. Il présente notamment de performances exceptionnelles contre le Mycobacteriumtuberculosis, le responsable de la tuberculose.

En attendant la large diffusion de ce médicament

Le Teixobactin ne sera pas totalement mis au point avant plusieurs années. En attendant les 5 ou 6 ans qui précèdent la commercialisation de ce médicament, il faudra limiter les dégâts des bactéries résistantes. Le mieux serait d’éviter de prendre des antibiotiques pour le moindre soupçon d’infection. En prenant des médicaments à outrance, l’humanité cultive elle-même des souches bactériennes. Un mode de vie trop propre rend également l’organisme moins résistant, voire vulnérable. Pourtant, le système immunitaire dispose de ressources pour apprendre à combattre les bactéries, sans aucune aide.