Le giroflier est un arbre originaire d’Indonésie, mais on en trouve également à Madagascar, une île située dans l’Océan Indien. Ce sont les boutons floraux de cet arbre qu’on nomme les clous de girofle. On les utilise en cuisine comme en médecine. En cuisine, ces clous sont utilisés comme épices pour relever la saveur des plats. Derrière cette épice se cache cependant un agent aux multiples vertus que nous pouvons utiliser pour soulager et soigner quelques maux. Le clou de girofle est un puissant désinfectant naturel et un bon anesthésiant local.

Quelques propriétés médicinales du clou de girofle

Le clou de girofle a des propriétés anti-inflammatoires. Si vous avez une huile essentielle de girofle, mélangé à de l’huile végétale, vous pouvez l’utiliser pour soulager les douleurs musculaires, articulaires et rhumatismales. Pour ce faire, il faut préparer un mélange d’une dizaine de gouttes d’huile essentielle à 30 cl d’huile végétale. Massez avec ce mélange la zone douloureuse trois fois par jour. Vous verrez qu’au bout de 48 heures votre douleur musculaire, articulaire ou rhumatismale s’apaisera.
Dans de nombreux produits désinfectants, il y a du clou de girofle. Ce dernier est également reconnu pour ses vertus antiseptiques. On dit même que c’est un désinfectant naturel très puissant. On peut utiliser le clou de girofle ou l’huile essentielle de girofle pour nettoyer une plaie. Le clou de girofle va également agir comme un agent facilitant la cicatrisation. Pour ce faire, si vous avez de l’huile essentielle de girofle, il faut le mélanger à quelques gouttes d’huile végétale. Si vous avez des clous de girofle, il faut faire une infusion avec une tasse d’eau et 3 clous de girofle. Lorsque vous avez votre huile mélangée ou votre infusion de girofle, prenez une compresse et imbibez-la. Tamponnez doucement la plaie. Cette préparation peut également être utilisée pour traiter et soigner les boutons et les herpès.
Autrefois, on utilisait le clou de girofle tel qu’il est pour anesthésier, notamment dans les traitements bucco-dentaires. En effet, ce petit clou possède aussi des propriétés anesthésiques locales. Nos ancêtres le mâchaient directement pour atténuer les douleurs dentaires et pour prévenir les infections dentaires.

Le clou de girofle, un allié pour l’hygiène dentaire

Ses propriétés antiseptiques et anesthésiques locales permettent au clou de girofle d’assurer l’hygiène dentaire. Il peut alors vous aider à lutter contre la mauvaise haleine. Pour ce faire, vous pouvez mâcher directement le clou de girofle. Si vous avez une douleur dentaire, vous pouvez faire un bain de bouche avec une infusion de clou de girofle. Il est à noter que ces bains de bouche ne vous aideront qu’à soulager la douleur dentaire, mais ils ne la guériront pas. Tôt ou tard, vous devez vous rendre chez votre dentiste pour le soigner. Si vous avez de l’huile essentielle de girofle sous la main, prenez un coton-tige et imbibez-le. Massez la gencive et la dent qui vous fait mal avec celui-ci. La douleur devrait s’estomper au bout de quelques minutes.

Attention à l’utilisation

Si les clous de girofle peuvent vous aider à soulager différents maux, il faut bien faire attention lorsque vous l’utilisez. Le clou de girofle contient de l’eugénol. Si cette dernière est consommée en quantité importante, elle peut être toxique. Une surconsommation ou un surdosage de girofle peut provoquer des vomissements, des diarrhées ou des nausées légères.
Si vous utilisez une huile essentielle de clou de girofle, vous devez redoubler d’attention. Cette huile essentielle ne doit pas être prise telle qu’elle est : il faut toujours la diluer. Vous ne pouvez non plus traiter votre mal avec l’huile essentielle de clou de girofle plus d’une semaine. Si vous avez une peau fragile, oubliez le clou de girofle pour traiter une plaie, car vous risquez d’aggraver le problème, même s’il ne s’agit que d’une application locale.
La prise de clou de girofle est fortement déconseillée aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes et aux enfants moins de 12 ans. Sur le marché, on peut trouver le girofle en clou, en poudre moulue ou en huile essentielle. Si vous devez consommer du girofle, prenez-le en poudre ou en clou pour que vous puissiez le préparer en infusion. Pour un traitement cutané, privilégiez l’huile essentielle.