Les ostéopathes sur Courbevoie sont de plus en plus nombreux, et est devenu difficile de connaitre les bons praticiens des mauvais. Voici toutes nos astuces pour choisir votre ostéopathe.

1. Faire confiance au bouche-à-oreille

De nos jours, il est très facile de trouver un ostéopathe sur un site internet. Cependant, il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas vraiment de régulation sur la toile. Chacun peut donner un avis : les concurrents de l’ostéopathe, ses proches,… Certaines sociétés spécialisées dans l’e-réputation créent même des centaines d’avis pour attirer des clients.
Il en est de même pour les informations publiées sur l’ostéopathe. Il est donc conseillé de demander l’avis d’un collègue, d’une connaissance, ou bien d’un professionnel de santé, pour savoir le bon thérapeute.

2. Choisir une personne bien formée

Si vous souhaitez faire appel à un ostéopathe sur Courbevoie, il faut que ce soit un professionnel qualifié, ayant suivi, au minimum, 5 ans d’étude en ostéopathie en temps complet, dans un centre de formation agréé par le Ministère de la santé.
La finition de cette étude est sanctionnée par un diplôme d’ostéopathe ou D.O. Il est illégal d’user le titre d’ostéopathe sans avoir ce diplôme. Un ostéopathe agréé a un numéro SIRET et un numéro ADELI.
Outre cela, selon la loi, au cours de sa vie professionnelle, ce praticien est obligé à une formation continue pour améliorer sa pratique, et aussi afin de rester toujours à jour dans ses connaissances.
Enfin, il est bon de savoir que certaines parties, comme la grossesse, la pédiatrie, le post-partum,… ne sont pas, des fois, très bien abordés durant les formations initiales en ostéopathie, par manque de temps. Ce serait donc mieux de demander à l’ostéopathe que vous voulez consulter s’il a suivi des formations post-graduées pour approfondir ses connaissances en la matière.

3. Un ostéopathe membre d’une association professionnelle

L’adhésion à un organisme reconnu par le Ministère de la Santé n’est pas obligatoire. Cependant, ce genre de groupement doit avoir obligatoirement un code de déontologie et de bonne pratique. C’est une garantie que l’ostéopathe est parfaitement formé et compétent.
Il en existe plusieurs en France. Parmi les plus réputés, il y a le ROF. Pour être inscrit sur le Registre des Ostéopathes de France, le praticien doit avoir un diplôme d’ostéopathe, après une formation de 4 000 heures au minimum.

4. Sélectionner un ostéopathe Courbevoie professionnel

Un ostéopathe professionnel effectue des consultations logiques, et à un tarif normal.
• Une consultation raisonnée et logique
Une séance d’ostéopathie commence toujours normalement par un questionnaire. L’ostéopathe aura besoin de recueillir quelques informations sur le trouble et les antécédents (une consultation préventive ou curative,…).
Ce n’est qu’après qu’il effectuera des tests palpatoires pour trouver l’origine de la douleur, et le traitement ostéopathique commencera ensuite. A la fin de la séance, les ostéopathes ont l’habitude de donner des exercices, ainsi que des conseils, pour éviter que la douleur survienne.
En général, 1, 2 ou 3 séances d’ostéopathie seulement suffisent, même si la douleur ne disparait pas immédiatement. Si vous avez besoin de plus de séances, l’ostéopathe devra vous expliquer la raison de la multiplication des consultations.
• Le tarif normal d’une séance d’ostéopathie
Cette pratique n’étant pas prise en charge par la Sécurité Sociale, il n’y a pas de tarif imposé. Cependant, une séance doit coûter entre 40 et 100 euros. Un ostéopathe qui pratique un tarif en dessous de 40 euros peut vouloir dire qu’il a une grande difficulté à trouver des clients, et ce n’est pas gage, ni d’efficacité, ni de professionnalisme.
Pour ce qui est des tarifs au-dessus de 100 euros, cela signifie, la plupart du temps, que l’argent sera divisé entre le praticien et un intermédiaire sur les plateformes.