Aujourd’hui, on rencontre de plus en plus de personnes présentant une intolérance au gluten. Ce n’est pas pour se faire remarquer que ces personnes se disent « intolérantes » au gluten, mais c’est une vraie intolérance. Dans ce dossier, nous allons faire un zoom sur ce phénomène.

Le gluten, kesako ?

On retrouve le gluten dans certaines céréales comme le blé, l’avoine et l’épeautre. C’est un ingrédient protéique qu’on ajoute à ces préparations pour rendre la pâte plus élastique et plus résistante à la cuisson. Le gluten est utile et semble inoffensif, mais dans la composition de leurs produits, les industriels n’hésitent pas à mettre une grande quantité. C’est là que peuvent apparaître les complications liées à l’intolérance.

Les 3 types d’intolérance au gluten

La maladie de Coeliaque est une forme d’intolérance au gluten. En Europe, une personne sur 100 est concernée. Elle se présente par une diarrhée aiguë et des crampes abdominales. Si cette maladie n’est pas traitée, elle peut provoquer un amaigrissement et une fatigue chronique, car les responsables de la maladie de Coeliaque empêchent l’assimilation optimale des nutriments. Cette maladie n’est pas si grave, car un régime sans gluten pendant six à douze mois est recommandé pour le traitement. Si lorsque vous prenez des produits contenant du gluten, vous avez des irruptions cutanées ou un œdème de Quincke, c’est plus une allergie au gluten. Ces désagréments sont des réactions immunitaires et il n’y a rien de si grave, car lorsque vous arrêtez la prise de ce produit, ils vont disparaître. La dernière forme d’intolérance au gluten est la sensibilité au gluten. Elle est plus difficile à détecter, car pour chaque personne, le degré de tolérance est différent et que les symptômes sont similaires à ceux de la maladie de Coeliaque. Chez certains sujets, la sensibilité au gluten peut s’accompagner d’une intolérance au lactose. Dans tous les cas, si lorsque vous prenez le produit contenant du gluten, vous avez des diarrhées ou des ballonnements, rendez-vous chez un médecin pour faire un test pour détecter si c’est vraiment une intolérance au gluten.