Beaucoup de personnes succombent à un arrêt cardiaque. Si les secours arrivent en retard, même de quelques minutes, on perd la victime. Or, grâce à un défibrillateur, un simple geste peut suffire pour réanimer l’activité cardiaque de la victime. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a vulgarisé le défibrillateur en France depuis 2007. Le défibrillateur doit être installé dans tous les lieux publics : mairies, gares, collèges et écoles, grandes surfaces, salles de cinéma, aéroports, etc. Tout le monde doit pouvoir manier un défibrillateur. D’ailleurs, une formation est dispensée pour tous les élèves de collèges.

Comment utiliser un défibrillateur ?

En France, de nombreuses villes possèdent un plan d’équipement en défibrillateur cardiaque. Vous pouvez connaître sur ce plan toutes les villes et les locaux qui possèdent l’appareil en cas d’urgence. Pour l’utiliser, vous devez ouvrir ou enlever le haut de la victime. Ensuite, vous devez poser correctement les deux électrodes sur sa poitrine pour envoyer le choc électrique. Cet appareil permet de diagnostiquer un arrêt cardiaque et de réanimer la victime. Ce geste de secours permet de sauver la vie de la victime en attendant les secours. En effet, le cœur, ayant a un fonctionnement électrique, lorsqu’il reçoit un orage électrique, comme une tachycardie ou une fibrillation, il reprend son rythme normal. La première solution à considérer en cas de crise est la défibrillation par choc électrique. Cela permet au cœur de retrouver son rythme électrique normal.

Quel type d’appareil utilisé ?

Le gouvernement a préconisé l’utilisation de défibrillateur entièrement automatique pour un usage plus aisé. Puisqu’il fonctionne tout seul, il est fait pour les personnes n’ayant reçu aucune formation médicale. L’appareil diagnostique la victime et envoie un choc électrique en fonction de l’analyse effectué. Outre le DEA ou défibrillateur externe automatique, vous pouvez également utiliser un modèle semi-automatique ou DSA. Celui-ci n’envoie pas automatiquement un choc électrique. Vous devez l’enclencher grâce à un bouton d’activation lorsque vous avez fini d’analyser l’état de la victime.