Pour prévenir les douleurs au travail, vous devez adopter la bonne posture face à votre ordinateur. En effet, une position statique devant un écran peut engendrer des tensions accentuées, surtout si vous avez tendance à courber le dos. Au fil du temps, les troubles musculo-squelettiques ou TMS peuvent apparaître et touchent principalement les tendons, nerfs et muscles.

Qu’est-ce que l’ergonomie ?

Communément appelé « posture au travail », l’ergonomie vient de deux mots grec « ergon » : le travail et « nomos » : normes. En d’autres termes, c’est l’étude scientifique des conditions de travail, en particulier les interfaces entre l’homme et les machines. A part l’adaptation des moyens de travail par rapport aux capacités physiques, l’ergonomie s’intéresse également à l’organisation du travail, à l’environnement et au contenu du travail de l’employé.

Quelle est la bonne posture en entreprise ?

Pour éviter les malaises au cours du travail, il faut que le siège soit bien confortable avec une bonne hauteur. Les cuisses doivent être en position horizontale à environ 90 à 110 ° par rapport aux hanches.

Une fois assises, l’inclinaison du dossier de siège doit maintenir le bas du dos et la cambrure lombaire. Quand vous travaillez, vous devez avoir un appui contre le dossier sans que le plateau du siège vienne comprimer l’arrière des genoux.

Si vous utilisez les appuie-bras souples, ils doivent former un angle de 90° avec les bras et être à la hauteur des coudes. Sachez qu’ils sont utiles pourréduire le stress sur certaines parties du corps, notamment au niveau des épaules et le dos. Ils ne doivent en aucun cas empêcher les mouvements naturels. Au cas où ils sont impossibles à régler, enlevez-les tout simplement.

Comment optimiser la surface de travail ?

La surface de travail devrait s’adapter à votre taille. Tous les objets utiles doivent être à portée de main et à la hauteur des coudes. Quand les bras sont détendus suivant le long du corps, les avant-bras et les bras doivent former un angle de 90 °.

N’hésitez pas à abaisser ou à soulever votre table de travail ou fauteuil si besoin.Cette position permet d’éviter les courbatures à la nuque et dans les épaules. En outre, le repose-pied est un accessoire intéressant pour y poser les deux pieds. Cependant, il doit être assez large pour plus de confort.

Quelle est la position de l’ordinateur ?

L’écran doit se situé à la hauteur de votre champ de vision entre 60 et 90 cm. Pour deux écrans, installez un siège rotatif pour solliciter l’intégralité de votre corps. Les coudes doivent être bien droits et les poignets horizontaux. Si la machine est placée trop bas ou trop haut, le haut du dos ainsi que les cervicales seront sollicités et à la fin de la journée vous ressentirez des douleurs atroces.

L’axe du poignet qui tient la souris doit être droit pour éviter de créer des pathologies. Pour limiter les risques de blessure, l’ostéopathe dans une entreprise recommande l’utilisation des touches et fonctions du clavier pour un ordinateur portable. D’ailleurs, il existe des stations d’ancrage qui favorisent l’inclinaison de l’écran. De plus, vous pouvez y annexer un clavier portable et une souris.

Quels sont les étirements pour soulager les douleurs devant l’écran ?

Etre assis pendant de longues heures peut provoquer des raideurs au niveau du cou, des épaules et dans le bas du dos. Lorsque vous vous sentez ankylosé, il faut faire des étirements fréquents une fois à toutes les heures. De temps en temps, levez-vous en faisant quelques marches à chaque fois que vous avez l’occasion. Ainsi, vous vous sentirez mieux.