Vous avez certainement déjà entendu parler de tests ADN, probablement dans une série policière où il est question de ce genre de tests dans le but d’identifier un individu donné. Donc, en fait, un test ADN analyse génétique, c’est se servir d’un tissu biologique d’une personne avec pour objectif d’en faire l’identification.

Pourquoi faire un test ADN ?

On peut utiliser un peu de sang de la personne, une sécrétion vaginale ou du sperme, ou encore de la salive ou la bulbe d’un cheveu pour effectuer ce genre de tests. Et le résultat du test est appelé profil génétique ou empreinte génétique. Le terme profil ou empreinte indique bien que c’est propre à un seul et même individu, tout comme les empreintes digitales dont il est impossible deux parfaitement identiques. Il est possible que deux êtres humains présentent de grandes similitudes quant à leur patrimoine génétique mais il existe toujours des séquences contenues dans leur ADN respectif de nettes différences. Ces séquences qui sont spécifiques à chaque personne sont dues à ce qu’on appelle polymorphisme.

A quoi servent les empreintes génétiques ?

Les empreintes génétiques servent énormément en médecine légale lorsqu’il y a besoin d’identifier un individu décédé sur lequel on n’a trouvé aucun papier d’identité. Elles sont également utiles parfois pour prouver l’innocence de certains suspects. Parfois, lorsqu’on tombe sur des restes humains quelque part où ils ne doivent pas se trouver et qu’on ignore de qui il s’agit, il est indispensable d’effectuer des tests ADN. Ces tests sont aussi ce qui permet d’établir la paternité ou la fraternité dans le cas où il y a des doutes sur la question ou tout simplement pour connaître la vérité à ce sujet si l’une ou l’autre des personnes en jeu ont été séparées l’une de l’autre par exemple.