De plus en plus de personnes subissent, chaque année, en France, l’opération de la cataracte. Cette maladie touche principalement les séniors de plus de 65 ans. Mais qu’est-ce que la cataracte en réalité ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles sont ses causes ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

La cataracte : définition et symptômes

Quand on prend de l’âge, la lentille naturelle dénommée « cristallin » qui a pour rôle de focaliser les rayons lumineux sur la rétine s’altère et devient graduellement opaque. Après cela, la cécité s’établit petit à petit. Il s’agit de la cataracte. Cette maladie se caractérise par l’opacification du cristallin qui entraîne des troubles de la vision menant à la cécité.

La cataracte se manifeste par différents signes tels que la réduction de l’acuité visuelle, l’existence de tâches dans la vision, la vision floue, l’éblouissement ou encore la sensibilité à la lumière. Ces signes n’apparaissent pas tous en même temps, ils surviennent progressivement. L’affection et les symptômes ne sont pas non plus douloureux et la maladie peut passer inaperçue. Toutefois, si le patient ne suit pas un traitement, la cataracte peut s’aggraver et engendrer une perte absolue de la vue. À noter que la cataracte peut ne toucher qu’un seul œil, mais elle peut aussi toucher les deux yeux.

Quelles sont les causes de cataracte ?

La principale cause de la cataracte est le vieillissement qui provoque l’opacification du cristallin chez les individus ayant plus de 65 ans. Dans ce cas, on parle de « cataracte sénile ». Toutefois, la maladie peut également toucher les jeunes. Dans ce cas, le trouble est appelé « cataracte pré-sénile ». Il existe aussi d’autres formes de cataracte qui résultent d’une autre maladie comme le diabète, l’uvéite chronique ou la trisomie. Par ailleurs, d’autres facteurs peuvent provoquer la cataracte comme le suivi pendant plus de 1 an d’un traitement par corticothérapie, la consommation excessive de tabac, l’exposition régulière aux rayons ultra-violets et l’alcoolisme. Chez les enfants, la cataracte est habituellement due par un traumatisme oculaire. La maladie peut également concerner les bébés, les nouveau-nés. Dans ce cas, elle est généralement due à une maladie génétique.

Comment diagnostiquer la cataracte ? Quels sont les traitements ?

Si vous pensez présenter les symptômes de la cataracte, vous devez consulter un ophtalmologue pour faire un diagnostic, identifier la maladie et prendre les mesures nécessaires. Seul un diagnostic du cristallin et la mesure de l’acuité visuelle à l’aide d’un ophtalmoscope permettent de déterminer la présence de la maladie. Le traitement curatif de la maladie, si elle est déjà grave, est une opération chirurgicale qui dure environ 15 minutes sous une anesthésie locale. L’intervention que doit réaliser les centres comme Medassistance consiste à changer le cristallin touché par un nouveau cristallin artificiel. Après l’opération, la récupération visuelle est souvent immédiate. Néanmoins, le patient devra suivre pendant quelques jours un traitement anti-inflammatoire avec du collyre. Puis, il devra faire un suivi régulier chez son ophtalmologue après l’opération. À noter qu’il est tout à fait possible de prévenir l’apparition de la cataracte en s’éloignant des facteurs de risque, c’est-à-dire en limitant la consommation de tabac et d’alcool, en surveillant son diabète et en protégeant au maximum ses yeux des rayons solaires. Enfin, une consultation régulière chez un ophtalmologiste est également préconisée.