La dépression se présente sous plusieurs formes bien qu’elle puisse se manifester de la même manière. En effet, les personnes dépressives ont à peu près les mêmes symptômes : elles n’ont plus goût à rien, ne trouvent plaisir en quoi que ce soit, n’ont plus de motivation, perdent toute passion pour les gens comme pour les activités. Elles n’ont plus d’initiative et perdent tout intérêt pour tout et ne parviennent pas à se projeter dans l’avenir. La dépression est une maladie qu’il faut traiter à tout prix.

Le trouble dépressif majeur et le trouble dysthymique

Qu’est-ce que le trouble dépressif majeur ? Il s’agit d’une ou plusieurs périodes dépressives majeures qui se manifestent par une humeur dépressive et d’une perte d’intérêt pour tout pendant une durée de 2 semaines au moins. De plus, le trouble dépressif majeur est aussi associé à un minimum de 4 autres symptômes de dépression. Quant au trouble dysthymique, il s’agit d’une dépression qui s’étale sur au moins 2 ans, avec d’autres symptômes de dépression mais qui ne sont pas ceux du trouble dépressif majeur. La dépression anxieuse est une autre forme de dépression lorsque de l’angoisse et une anxiété excessive s’ajoutent aux symptômes.

D’autres troubles liés à la dépression

Il y a aussi ce qu’on appelle troubles bipolaires, un trouble psychiatrique qui se traduit par des périodes de dépression majeure, ponctuées par des épisodes maniaques ou hypomaniaques, c’est-à-dire de la surexcitation ou une euphorie exagérée, à l’opposé de la dépression. On peut également parler de la dépression du postpartum qui survient chez 60 à 80 % des femmes qui viennent d’accoucher. Cela dure entre 1 et 15 jours environ. Puis, il y a la dépression saisonnière qui touche beaucoup de personnes pendant la saison où il y a peu ou pas d’ensoleillement.