Certaines maladies méritent davantage d’attention que d’autres. En effet, il y en a qui sont capables de tuer en moins de 24 heures. Parfois, il ne leur suffit que de quelques minutes, voire quelques secondes à peine, pour prendre la vie d’une personne. Zoom sur ces maladies particulières qui peuvent vous être fatales en moins d’une journée.

L’arrêt cardiaque

La présence d’un caillot de sang dans une artère peut bloquer la circulation du sang et conduire à un manque d’oxygène dans tout le corps. Le malade ressent alors comme une grande pression sur la poitrine. La douleur s’étend dans le cou, le bras gauche et les doigts. Dans certains cas, il peut ressentir des problèmes de digestion, une grande fatigue ou un manque de souffle. Le cas échéant, il convient d’intervenir dans les minutes qui suivent en alertant les urgences. Autrement, cela peut causer la mort immédiate de la victime. Il faut aussi savoir que l’arrêt cardiaque ou infarctus du myocarde est favorisé par le tabagisme, le diabète, l’hypertension, l’obésité et le cholestérol.

L’AVC

Ce mal se manifeste par la rupture ou l’obstruction d’un vaisseau sanguin situé au niveau du cerveau, comme c’est le cas avec l’arrêt cardiaque. Lorsque le sang ne circule plus dans le cerveau, les cellules nerveuses s’en retrouvent gravement détériorées. C’est ce que l’on appelle embolie cérébrale. Les facteurs déclencheurs de l’AVC ressemblent à ceux de l’infarctus du myocarde.

La méningite

Cette maladie affecte les méninges et se produit en majorité chez les enfants. Elle est caractérisée par l’infestation des neurones par des virus ou des bactéries comme le Streptococcus Pneumoniae ou le Neisseria Meningitidis. Le patient souffre dans ce cas de maux de tête particulièrement violents, de rigidité au niveau de la nuque, de nausées et de fièvre. Un traitement à base d’antibiotique ou une hospitalisation s’avèrent nécessaires pour en venir à bout.

Les allergies

Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais les allergies peuvent être à l’origine d’une anaphylaxie. Lorsque le corps gonfle, des œdèmes commencent à se former au niveau du visage et des membres, puis s’étendent vers les poumons. En cas de forte pression au niveau des bronches, la victime risque de souffrir d’un arrêt cardiaque. L’adrénaline est le médicament le plus recommandé pour réduire en peu de temps les gonflements et éviter le décès de la victime.