Pourquoi se procurer un hygromètre pour son chez-soi ?

Pourquoi se procurer un hygromètre pour son chez-soi ?

Dès lors qu’il est question de bien-être au quotidien, il est devenu usuel de penser à certains équipements tels que le thermomètre. Toutefois, la température de l’air dans votre intérieur ne constitue pas le principal facteur qui peut influer sur votre confort. Vous pouvez aussi distinguer l’humidité en utilisant un hygromètre.

Pour prévenir différents problèmes de santé

L’humidité relative impacte sur un grand nombre d’éléments (bâtiment, peinture, instrument de musique, jardin, serre…). Elle peut aussi avoir une incidence sur la santé des personnes. C’est là que le choix d’un hygromètre pour surveiller le taux d’humidité s’avère être une option avantageuse. Concrètement, il s’agit d’un appareil permettant d’obtenir des relevés assez précis de l’humidité relative dans votre intérieur. Vous pourrez ainsi vous assurer que cette variable se maintienne dans l’intervalle physiologique.

Le taux d’humidité relative ne doit pas trop s’écarter de cet intervalle physiologique qui se situe entre 50 % et 60 %. L’usage d’un déshumidificateur ou d’un humidificateur devient nécessaire lorsque vous constatez la présence d’une hygrométrie extrême dans votre domicile. Le choix de l’appareil dépendra des problèmes de santé générés, dans un sens comme dans l’autre.

Une hygrométrie inférieure à 45 % montre la présence d’un air trop sec. Cela entraîne souvent des problèmes de toux sèche récurrente chez les individus. Cet air sec peut également provoquer des démangeaisons de la peau, une sécheresse des muqueuses au niveau de la sphère ORL et/ou des problèmes de sinus. À ceux-ci peuvent s’ajouter des réactions allergiques, des irritations et des réveils difficiles.

Par contre, une hygrométrie supérieure à 65 % constitue la principale cause de la réactivation, puis de l’exacerbation des réactions allergiques chez certaines personnes. C’est notamment le cas chez les individus souffrant de soucis respiratoires, tels que l’asthme. D’ailleurs, vous devez savoir que la présence d’une humidité élevée dans vos pièces favorise le développement des moisissures, mais aussi des germes et des bactéries.

Pour ne pas mettre votre système immunitaire à rude épreuve, l’idéal est de garder le taux d’humidité de votre intérieur à une valeur équilibrée. L’hygromètre vous servira à faire les mesures nécessaires. Vous pourrez ensuite opter pour un déshumidificateur pour baisser l’humidité relative ou pour un humidificateur pour la faire augmenter.

Pour protéger votre habitation des effets d’une humidité trop importante

Un excès d’humidité dans votre domicile peut provoquer des fuites récurrentes, de la condensation sur vos vitres, des odeurs de renfermé, et même des infiltrations d’eau. Toutes ces situations sont souvent désagréables pour les occupants. La cause de cette humidité trop élevée peut être l’apparition de remontées capillaires dans les murs ou un problème de ventilation.

Un environnement trop humide a plusieurs conséquences sur votre logement. Il peut s’agir de ruissellements dans chaque coin, ou de traces et d’auréoles sur les plafonds et les murs. Puis, les plâtres peuvent se déliter, les peintures s’effriter, les enduits se dégrader, et les papiers peints perdre de leur éclat et se décoller. Tout cela va alors faire baisser la valeur de votre bien immobilier. Connaître l’hygrométrie vous permettra de prendre les mesures adéquates pour y remédier.

Bien entendu, outre les structures de votre bâti, l’humidité peut également impacter sur l’état de vos instruments de musique, meubles, vos vêtements et autres effets personnels. Problèmes de rouille, problèmes de dilatation, odeur de moisi, fissures… de nombreux dégâts peuvent survenir. Là aussi, vous procurer un hygromètre vous sera utile pour découvrir comment rééquilibrer le taux d’humidité de vos pièces intérieures.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *