La vitamine B9 : rôles, bienfaits, sources et carence

La vitamine B9 : rôles, bienfaits, sources et carence

La vitamine B9 est essentielle pour le bon fonctionnement de l’organisme. Elle joue un rôle dans la production d’ADN et de nouvelles cellules. Zoom sur cette vitamine.

Qu’est-ce que la vitamine B9 ?

La vitamine B9 est aussi appelée acide folique ou folate, par rapport au mot latin « folium » qui signifie feuille. En effet, cette vitamine est présente en grande quantité dans les feuilles, notamment les feuilles d’épinard.
Il s’agit d’une vitamine soluble dans l’eau (hydrosoluble). Elle est également sensible à la chaleur, à la lumière et à l’air. Ainsi, la cuisson, la mise en conserve, ou encore la congélation diminue la teneur en vitamine B9 des aliments.

Quels sont les rôles et bienfaits de la vitamine B9 ?

Pour approfondir sur le sujet, vous pouvez consulter ce site qui vous donnera plus d’informations sur la vitamine B9.
La vitamine B9 joue un rôle primordial pendant la grossesse. Elle assure la croissance des tissus maternels et le développement du fœtus.
Elle tient également un rôle important pour le fonctionnement de l’organisme :
• Elle contribue à la production des matériels génétiques (ADN et ARN)
• Elle participe à la synthèse et au métabolisme des acides aminés.
• Elle participe à la formation des globules rouges et blancs.
• Elle est nécessaire au renouvellement des cellules.
• Elle permet le bon fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire.
• Elle favorise et accélère la cicatrisation.
• Elle stimule le renouvellement des cellules des phanères et le follicule pileux. Ainsi, elle renforce les ongles et les cheveux.
Une supplémentation en vitamine B9 permet de prévenir certaines maladies comme les maladies cardio-vasculaires, certains cancers, la maladie de Parkinson ou encore la maladie d’Alzheimer. Elle permet également de limiter les risques de dépression et de déclin cognitif.

Quelles sont les sources de vitamine B9 ?

Les aliments les plus riches en vitamine B9 sont les abats et les légumes à feuilles vert foncé :
• La levure de bière : 3200 µg/100g
• Le foie gras appertisé : 354 µg/100g
• Le pâté de foie de volaille : 321 µg/100g
• Le foie de veau cuit : 300 µg/100g
• Le foie de morue : 263 µg /100g
• Les céréales du petit déjeuner : 200 µg/100g
• La farine de châtaigne : 150 à 300 µg /100g
• Le cresson : 214 µg /100g
• Les haricots blancs cuits : 81 µg/100g
• Les asperges : 66,3 µg/100g
• Les épinards cuits : 153 µg/100g
• La laitue crue : 101 µg/100g
• Les oléagineux : 90 à 190 µg /100g

Quel est le besoin nutritionnel en vitamine B9 ?

En effet, le besoin en vitamine B9 d’une personne selon son âge et son état est :
• Nourrisson : 70 µg/j
• Enfant de 1 à 3 ans : 100 µg/j
• Enfant de 4 à 12 ans : 150 à 250 µg/j
• Adolescent : 300 à 330 µg/j
• Adulte : 300 à 330 µg/j
• Personne âgée : 330 à 400 µg/j
• Femme enceinte ou allaitante : 400 µg/j

Carence en vitamine B9 : quelles conséquences ?

Il y a carence en vitamine B9 quand l’apport nutritionnel recommandé est insuffisant, quand il y a une mauvaise assimilation ou suite à une chirurgie intestinale. Les personnes les plus sujettes à une carence en acide folique sont les gros fumeurs, les alcooliques ou les personnes âgées.
Une personne en manque de vitamine B9 présente une anémie macrocytaire c’est-à-dire que les globules blancs sont trop gros. Cela engendre une anémie, une atteinte des gencives, des troubles digestifs et neurologiques.
Quant à la femme enceinte, la carence en vitamine B9 entraîne un retard de croissance du fœtus, le spina-bifida ou un accouchement prématuré.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *