Les effets de l’alcool chez la femme enceinte

Les effets de l’alcool chez la femme enceinte

La consommation de boissons alcooliques est interdite chez la femme durant la grossesse. En effet, l’alcool dans le sang maternel est immédiatement transmis au fœtus via le placenta. Mais quels sont exactement les risques encourus par l’enfant à naître ?

Les conséquences de l’alcool sur le fœtus

Pendant le premier trimestre de grossesse

C’est la période pendant laquelle les organes du bébé sont en cours de formation. L’absorption d’alcool à ce stade risque donc de provoquer un retard de croissance ou même de malformation. Les dégâts engendrés pendant ce premier trimestre sont malheureusement irréparables.

Sur le long terme

La consommation d’alcool tout au long de la période gestationnelle perturbe le développement cérébral du bébé. Cette perturbation peut causer un retard au niveau intellectuel (trouble de mémorisation, trouble de l’apprentissage, etc.) ou encore des troubles comportementaux qui surviennent petit à petit pendant le développement psychophysique de l’enfant.

Le SAF

Le SAF ou Syndrome d’Alcoolisation Fœtale est la conséquence la plus sévère de l’alcool pendant la gestation. Il est caractérisé par des malformations, des anomalies au niveau du visage, etc. Le SAF est la principale cause de déficience mentale non génétique à la naissance.
Si le nouveau-né est atteint de SAF complet, il est plus facile à identifier et est pris en charge dès la naissance. Par contre, pour les bébés qui ne présentent pas de malformations ou d’anomalies faciales, la prise en charge est plus tardive car le SAF n’est pas diagnostiqué tout de suite. Ce retard entrave le bon développement et les capacités d’insertion de l’enfant.

Existe-t-il des alcools moins dangereux que d’autres ?

Quand on parle d’alcool, on a toujours tendance à penser que la bière ou encore le vin n’en font pas partie. Ils sont souvent considérés comme des alcools doux. Alors, ces substances sont-elles plus tolérables durant la grossesse ? Eh bien, non !
Tous les alcool contiennent de l’éthanol, que ce soit du vin, du rhum, du whisky, etc. N’importe quelle boisson alcoolisée est donc nuisible pour la femme enceinte.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *