Secteur médical et pharmaceutique : 3 techniques de stérilisation à découvrir

Secteur médical et pharmaceutique : 3 techniques de stérilisation à découvrir

La stérilisation gamma, bêta et à l’oxyde d’éthylène est d’une grande importance aussi bien pour les industries d’emballage agroalimentaires que pour le monde médical, pharmaceutique et vétérinaire. Les industries du cosmétique et de l’emballage aussi en ont besoin, aussi bien pour stériliser que pour décontaminer des produits emballés ou des dispositifs médicaux. Voyons plus en profondeur ce qu’implique ce type de traitement.

Stérilisation : pour éliminer tout risque de contamination

En milieu médical, les germes, microbes et bactéries pullulent et les instruments réutilisables doivent être stérilisés correctement. Sans cela, ils peuvent être source de propagation de toutes sortes de maladies. Dans cet univers, la stérilisation est donc un acte vital et qui doit être entrepris après chaque usage. La stérilisation gamma et bêta et la stérilisation à l’oxyde d’éthylène garantissent une hygiène irréprochable des outils médicaux et éliminent tout risque de contamination. D’autres techniques existent, mais ces modes de stérilisation sont d’une efficacité redoutable. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les professionnels de santé, les cliniques, les hôpitaux et des établissements médicaux mettent en place un tel procédé de stérilisation dans leur centre.

Quels sont les principes de la stérilisation gamma et bêta ?

Cette technique est très utilisée et efficace sur les outils médicaux, les emballages et les produits pharmaceutiques. Ce sont des éléments dont la puissance de l’énergie leur permet d’atteindre l’ADN des micro-organismes visés dans le but de les détruire. Donc, le rayonnement bêta et gamma entrent profondément à l’intérieur des produits et dispositifs pour une stérilisation parfaite. Ce type de rayonnement traverse entièrement les produits garantissant ainsi la stérilisation. De plus, durant le processus, les instruments sont placés dans un espace spécifique pour assurer la sécurité des personnes.

Comment se passe la stérilisation à l’oxyde d’éthylène ?

La stérilisation à l’oxyde d’éthylène n’est pas une nouveauté, mais elle est toujours très efficace. L’action se fait à température basse, environ 60°C et c’est une façon appropriée pour stériliser certains équipements médicaux et pharmaceutiques. C’est tout à fait adapté pour du petit matériel tel que les gants, les seringues, les compresses et d’autres éléments de cette catégorie.

En général, ces accessoires sont fabriqués avec du plastique ou avec du matériau très fragile et très sensible. Donc, il est impossible de les soumettre à une stérilisation à haute température, au risque de les déchirer ou les détériorer. La stérilisation à l’oxyde d’éthylène se fait donc par aspersion de gaz dont le nom est justement oxyde d’éthylène. Ce gaz pénètre profondément les outils pour neutraliser le moindre virus qui s’y loge. Les plastiques thermosensibles et les matières poreuses supportent très bien le procédé utilisant l’oxyde d’éthylène. Ce gaz est parfois mélangé à de l’azote ou à du CO2, selon les résultats attendus. Pour obtenir une stérilisation optimale, il faut opter pour l’un ou l’autre de ces procédés qui ont largement fait leurs preuves.

En ces temps du Covid, ces techniques de stérilisation sont d’une grande importance, aussi bien pour le personnel médical que pour les malades et toute personne qui entre et sort d’un hôpital, d’une clinique, etc.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *