Le panaris est très douloureux quand il apparaît mais en plus, ce n’est pas du tout agréable à voir. C’est particulièrement gênant surtout s’il est localisé dans une région du corps sensible comme les pieds ou les doigts. Donc, le mieux à faire est de trouver un moyen de se débarrasser de cette infection bactérienne le plus rapidement possible. Ci-après comment prévenir l’apparition d’un panaris et le traiter, le cas échéant.

Comment éviter l’apparition d’un panaris ?

Pour cela, il faut d’abord savoir comment cette infection apparaît. Le panaris est causé par une infection se posant tout autour de l’ongle en général. En fait, le panaris est engendré par la même bactérie qui cause les furoncles : le staphylocoque doré, parfois par un streptocoque.

Les panaris atteignent très souvent les personnes qui ont tendance à se ronger les ongles ou à se couper les ongles trop court. Alors, pour prévenir l’apparition de panaris, il est conseillé de laisser un bord blanc quand on se coupe les ongles afin de protéger la peau. Lors d’activités manuelles comme le jardinage ou le bricolage, il vaut mieux s’armer de gants de manière à préserver les doigts de blessures pouvant s’infecter.

Si vous avez déjà un panaris, que faire ?

Il faut savoir que l’infection bénigne qu’est le panaris peut se compliquer, s’infecter et causer des dégâts plus graves comme une arthrite ou une nécrose cutanée. Vous devez donc agir vite pour empêcher l’infection de se propager.

Si le panaris présente une collection de pus jaune, vous pouvez le percer mais si c’est encore rouge et tendue, il vaut mieux ne pas percer car ce pourrait être dangereux. Le traitement d’un panaris varie en fonction de son évolution. S’il n’y a pas d’abcès, il vous faut nettoyer la plaie et faire des bains antiseptiques fréquents. S’il y a abcès, laissez un professionnel se charger d’exciser l’infection.